top of page
  • Photo du rédacteurRomaric Roméo Edoh

Des situations répétitives dans votre vie ?

Avez-vous changé plusieurs fois de travail ? Vous retrouvez-vous à chaque fois dans des situations d’impuissance, des environnements difficiles à gérer ? Un manager qui ne vous laisse pas de marge de manoeuvre ou qui ne reconnait pas votre travail ?


Dans vos relations amicales, vous arrive t-il de ressentir que vous ne prenez pas votre place et que ce sont les autres qui décident de tout ?


Lors des réunions de parents d’élèves, votre avis est-il constamment mis à l’écart ?


Avez-vous changé de partenaire, pour plus tard vous rendre compte que cette autre personne ressemble étrangement à la précédente dans sa façon d’exister au sein de votre couple ?

Vous arrive t-il de vous dire « Je reconnais en cette personne qui partage ma vie, mon père ou ma mère ? ».


Vous avez aussi peut-être remarqué, que dans votre vie sexuelle, vous vous retrouvez dans des situations complexes. Votre partenaire exige peut-être de vous que vous soyez « à la hauteur » et cela vous fait vivre beaucoup de pression, vous empêchant de prendre votre place également dans ce secteur de votre vie et d’exprimer clairement vos envies…




Si vous vous reconnaissez dans l’une ou plusieurs de ces situations, je vous propose de vous arrêter quelques instants et de réfléchir à une situation originelle qui y ressemblerait.

L’une des pistes de travail en Gestalt est de repérer ces situations originelles nommées « situations inachevées ».


Ex : Un père manipulateur et contrôlant.

Cette situation inachevée autour du père contrôlant est pour l’enfant, intolérable. Il ne va probablement pas avoir la possibilité d’exprimer ses émotions à son père.

Cette expérience intolérable avec le père va rester à l’intérieur de lui et impacter sa façon d’aller au contact avec le monde.


Plus tard, dans sa vie d’adulte, l’inachevé va revenir sous plusieurs formes. C’est comme ingérer un aliment qui n’est pas sain pour notre organisme, ce dernier va chercher à s’en débarrasser, encore et encore.


Nous l’avons vu en début d’article, l’inachevé, la reproduction se vit possiblement dans tous les secteurs et situations de la vie.

Dans le travail thérapeutique que propose la Gestalt, ces situations vont être conscientisées, regardées et enfin réparées afin qu’elles ne se répètent plus. La Gestalt met du sens en repérant l’origine du blocage, de la souffrance, de l’intolérable. Néanmoins, ce n’est pas la cause qui nous intéresse, mais l’actualisation de cette situation (qui existe depuis toutes ces années en dehors du champ conscient) dans le contact ici et maintenant.


Je vous invite à ne pas rester seul.e avec vos reproductions si vous en repérez dans votre vie.




Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page